RÉOUVERTURE DU FORUM
ADP renaît de ses cendres et nous serons de retour très bientôt ! D'ici là, n'hésitez pas à venir nous rejoindre sur la chatbox *

Partagez | 
 

 Correspondance de Clémence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Clémence Howard
avatar

Mutant

PROFIL
Pseudo : elementary
Messages : 257
Points : 144
RPG

Feuille de personnage
Nom de mutant: Clémence
Métier: Chirurgien orthopédique
Pouvoirs:
MessageSujet: Correspondance de Clémence   Ven 24 Oct - 19:37


Nous ne sommes les valets de personnes

On se reverra là où rien n'est plus rien, on comprendra d'où l'on vient... s'il faut mourir sur nos stèles je veux graver que nos rires ont berné la mort et le temps...
À vous :luve:

_________________

"What are you trying to say ?" "That you're fat."
"OHHHHHH !" "And I love every pound of you."

(c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abraham S. Hannigan
avatar

Mutant

PROFIL
Pseudo : lyric llama
Messages : 985
Points : 474
RPG

Feuille de personnage
Nom de mutant: the seer
Métier: psychiatre
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Correspondance de Clémence   Ven 7 Nov - 5:45

Ma pauvre amie,

Tes mots me touchent, je suis heureux de voir que ces années passées loin l'un de l'autre n'auront pas amoindri ni ton affection ni la confiance que tu avais en moi. Nos retrouvailles auront été pour moi bien difficiles. Te revoir m'aura forcé à me pencher sur mes choix de vie et, au fil de cette douloureuse introspection, j'aurai trouvé ta propre souffrance dont je porte l'entière responsabilité. Si tu savais comme je suis désolé. Il n'y a pas de mots pour exprimer ce que mon coeur tambourine dans ma poitrine.

Je crois que tu es trop dure envers toi-même, comme toujours. Tu es si exigeante, tu voudrais sauver tout le monde, mais tu ne réalises pas tout le bien que tu sèmes sur ton passage. Clémence, te souviens-tu de cette époque où nous travaillions ensemble dans cet hôpital surpeuplé ? Tu croyais m'offrir une amitié des plus banales, mais c'est un rempart que tu me donnais. Tu m'as sauvé sans le savoir, mais ma fierté et mon empressement m'auront empêcher de te dire tout cela en face j'imagine...

Perdu, je le suis aussi. Il y a deux ans, j'étais psychiatre et fou à temps partiel. Entre deux patients, j'avais des visions qui me poussaient dans une torpeur qui m'effrayait constamment. J'avais si peur d'être différent, je ne t'en parlais même pas. Qui l'aurait cru ? Comment croire une chose dont je suis moi-même incrédule encore à cette heure-ci ? Tu sembles avoir trouvé ta place au sein de l'Institut, tu y es rayonnante. L'inconfort est certainement dû à la nouveauté de tout cela et peut-être même à d'autres choses que tu ne te risques pas à m'avouer dans ta missive. Si je peux te rassurer sur un point, c'est que le Professeur Xavier est un homme bon et qu'il est bien plus posé que le chef d'Ashton. Il fera un bon meneur dans cette guerre qui m'empêche encore et toujours de dormir. À ta manière, tu l'aideras, avec ton sourire ou tes dons. Tu trouves toujours quoi faire, instinctivement. Clémence, tu es une sauveuse née, mais tu t'ignores.

Je pense que le mieux à faire serait de se retrouver autour d'une tasse de thé et discuter comme dans le bon vieux temps, non ? Je t’appellerai au courant de la semaine pour voir si mon offre te tente.

À bientôt j'espère,
Abraham

Spoiler:
 

_________________
    My path always leads to you
    I have dreamed about you for as long as I can remember. You're my strongest memory, the one thing I cannot forget. You've always been on my mind and you shall forever be in my heart. And yet, you are my biggest fear, the one that keeps me from sleeping at night. I can see my little world fall down, all because of you.
    And I love it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Correspondance de Clémence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Different Path ::  :: Gestion :: Communication booth :: Correspondances-