RÉOUVERTURE DU FORUM
ADP renaît de ses cendres et nous serons de retour très bientôt ! D'ici là, n'hésitez pas à venir nous rejoindre sur la chatbox *

Partagez | 
 

 Version 2: Of Fog and Shadows

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sentinel
avatar

PNJ

PROFIL
Pseudo : Sentinel 8D
Messages : 208
Points : 84
RPG

Feuille de personnage
Nom de mutant: Robocop
Métier: Je bosse dans le domaine de la terreur. Bonjour le métier d'avenir !
Pouvoirs:
MessageSujet: Version 2: Of Fog and Shadows   Lun 20 Oct - 0:25

Of fog and shadows.

Intrigue 2.1: The Blinding Lights.




Ambiance

Voilà deux semaines que les événements inexplicables ont eu lieu. Deux semaines d'incertitude, de rumeurs des plus saugrenues et les mots de couloirs des plus inquiétants. C'est la consternation chez les plus pessimistes des mutants qui ont reconnu en cette manœuvre cavalière, cette tentative de sauvetage de la part de la Trask Industries, un premier pas dans la direction de la guerre apocalyptique qu'ils tentent d'arrêter à tout prix. Pour d'autres, c'est une simple incompréhension qui les laissent perplexes. Mais comment se fait-il que certains ont été téléportés d'un endroit à l'autre? Pourquoi les animaux se sont-ils rebellés ainsi au zoo? Et cette lumière, d'où provenait-elle? S'agit-il d'un hasard ou y'a-t-il vraiment eu un feu au centre commercial? Pourquoi personne ne se souvient de ce qui s'est passé dans le métro?

Une chose est certaine, c'est que personne n'a de réponse. Tout le monde est bouche-bée face à ce sauvetage qui leur a évité de finir leur vie dans les cellules des laboratoires de Trask. D'ailleurs, c'est ce nom qui se retrouve sur toutes les lèvres dernièrement. Que l'on regarde la télévision, qu'on lise le journal ou qu'on discute avec des amis, il semble que le sujet est inévitable. Trask est partout et il ne laisse aucune chance qu'on l'oublie de si tôt. S'il fait bonne figure devant les caméras, il reste que son équipe a bâclé le travail sur les trois sites où l'on devait cueillir du mutant pour mener à bien les recherches scientifiques de la compagnie. C'est donc dans une tentative de sauver la mise que le docteur se manifeste dans tous les médias, vendant une image quasi parfaite de son entreprise et assurant la pérennité de ses activités douteuses. Cette propagande rappellera certainement aux mutants du futur l'omniprésence des sentinelles de l'avenir. La guerre est proche.


Extrait d'une entrevue télévisée de Trask

Depuis les années 60, Dick Cavett, un animateur télé, fait bouger les foules au rythme de ses convictions et de ses entrevues atypiques. En effet, M. Cavett ne se contente pas d'inviter les figures populaires de l'époque, au contraire, il adore aborder des sujets controversés, quitte à lui-même créer cette controverse. L'émission en est à sa septième saison et continue de fasciner les américains de la classe moyenne qui est friande de sensationnalisme. C'est donc sans surprise que l'on retrouve dans la liste des invités de cette semaine la figure de proue d'une compagnie en pleine expansion et qui vit des heures bien sombres : le Docteur Bolivar Trask. Voici d'ailleurs un extrait de cette entrevue haute en couleurs qui a été diffusée dans tous les foyers américains le soir du lundi 22 janvier 1973.

Dans les derniers temps, votre entreprise a pris beaucoup d’importance aux États-Unis, à tel point qu'elle aurait même participé à des opérations de décontamination dans la ville de New York. Comment se sont passées ces opérations ? Non pas sans difficulté, il faut le dire. C'est dans la nature humaine que de prendre peur face à de telles menaces! Entre les fuites de gaz et la contagion animale, il semblerait que la belle ville de New York ait perdu l'espace d'une journée son côté sécuritaire.

La chaîne a eu vent de certains écarts de la part de vos employés. Notamment, une dame aurait été transportée d'urgence à l'hôpital suite aux mauvais traitements qu'elle aurait subits dans une bouche de métro. Oui, cette histoire est tragique. La fuite de gaz du métro a touché une concitoyenne et c'est donc avec une rapidité exemplaire que mon équipe a su gérer la crise. Vous savez, dans le métro, la moindre émeute peut causer des dommages des plus effrayants. Les new yorkais avait peur, monsieur. Mes employés ont tout fait pour garder la situation sous contrôle, mais ce genre d'événement a tendance à instaurer un climat de crainte chez les victimes qui ne facilitent pas la tâche.

Il y aurait eu une alerte incendie également dans une autre zone touchée par l'alerte de contagion. Me direz-vous que ça aussi, c'est l’œuvre des pauvres victimes effrayées ? Il y a bien eu une alerte incendie au centre commercial, mais celle-ci avait été déclenchée à la suite de la fuite de gaz. Alors qu'une partie de mon équipe s'affairait à tester les gens présents, une autre travaillait à réparer la fuite. Il y a toutefois eu quelques étincelles qui ont causé un petit incendie qui a par la suite déclenché l'alarme. Au final, il n'y a pas eu de blessés, l'incendie a été rapidement maîtrisé par mon équipe.


Comment pouvez-vous dire que vous avez contrôlé la situation si tout le monde a été évacué sans plus de cérémonie ? Il n'y a eu aucun cas de maladie sérieuse déclarée depuis les événements. Lorsque mon équipe a passé les tests, aucune personne présente n'a été testée positive. Personne n'a été atteint par le gaz ou par la contagion animale. Il y a eu plus de frayeur que de mal et ce, grâce à la rapidité des services de mon équipe. Le maire a d'ailleurs manifesté sa gratitude en pleine télévision, si vous vous rappelez bien.


Situation actuelle

Et pourtant, certains mutants ne sont pas sans réponse. Entre une Confrérie avide de trouver de nouveaux talents à ajouter à sa collection et un Institut en pleine effervescence, il n'y a pas de repos pour les humains surdoués.

En effet, Magneto a bien senti la menace peser sur les siens, sur ses frères, et ce n'est qu'un argument de plus en faveur de ses plans drastiques et violents. Il est bien déterminé à trouver de nouveaux compagnons qui sauront l'aider à affronter ce que Trask est en train de préparer. Le leader a récemment formé de nouvelles équipes afin de les envoyer aux quatre coins des États-Unis à des fins de recrutement. Les mutants sont bien heureux de pouvoir quitter la Confrérie ne serait-ce que pour quelques jours car les commérages vont bon train entre ces murs et il est devenu impossible d'ignorer les rumeurs qui circulent. On dit que Trask aurait fait appel à des mutants, ce à quoi on répond que ce n'est pas logique puisqu'ils sont tous sains et saufs. D'autres disent qu'un jeune homme aurait été appréhendé au zoo et qu'on aurait perdu sa trace depuis. Le bourdonnement perpétuel des sbires de Magneto ont tôt fait d'agacer certains mutants, menant forcément à des querelles et même des disputes entre les confrères. Frère contre frère, mutant contre leader, voilà ce à quoi Erik a droit désormais. Certains confrères vont même jusqu'à accuser secrètement leur chef d'avoir manqué à ses devoirs. Pourquoi n'est-il pas allé en France avec les autres? Eux qui ont échoué, eux qui devaient tuer Mystique, elle est désormais à l'Institut avec Xavier dit-on. Reste à voir si elle fera long feu avec ses anciens alliés...

Du côté de l'institut Xavier, c'est plutôt le mystère qui entoure le professeur. D'un côté, il envoie également des mutants aux trousses de quelques âmes égarées, ce qui ne surprend personne. Après tout, c'est bien là la mission des X-men? Trouver et aider les autres mutants, même s'il s'agit de Raven, celle qui aurait pu compromettre leur avenir. L'ambiance est donc tendue à l'école et l'air semble irrespirable dans les couloirs. En plus de cette nouvelle arrivée qui en surprend plus d'un, les nouvelles règles plus que strictes changent drôlement la donne. Entre le couvre-feu imposé aux élèves, qui ne peuvent désormais plus sortir de leur chambre après 22h, et l'interdiction formelle de circuler dans le couloir ouest du deuxième étage, les étudiants et même les enseignants commencent à se poser des questions sur leur leader. Personne ne peut aller dans les trois salles situées au bout de ce long couloir, pas même les X-men et les professeurs. Malgré les protestations et les questionnements incessants, le professeur X reste muet quant aux raisons ayant motivé de telles mesures, prétextant qu'il s'agit là d'une simple formalité en attendant de voir comment le dossier Trask évoluera. Pourtant, les mutants feront tout en leur pouvoir pour trouver réponse à leurs interrogations.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adifferentpath.forumactif.org
 

Version 2: Of Fog and Shadows

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Heartbreaker version girl [Finish]
» Version N°15 : Bang bang you're dead !
» Version n°11 : Vamos a la playa, oh oh oh
» Parodie YuGiOh (version chevaliers du zodiaque abrégé)
» Version 11 : Spéciale Carnaval !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Different Path ::  :: News :: Intrigues-